Comment prévenir la variole du singe ?

Le virus Monkeypox responsable de la variole du singe a refait son apparition il y a quelques mois. Ce virus découvert en Afrique a pu franchir les frontières et se retrouver en Europe. Plusieurs cas ont été recensés depuis mi-mai et quelques cas de morts qui suscitent les cris d’alarmes de l’OMS. Découvrez dans cet article comment se tenir pour rester à l’écart de ce mal.

Évitez le contact avec les personnes suspectes

La variole du singe est une maladie connue pour sa faible létalité et sa transmission rapide. Si vous voulez connaître davantage les dispositions à prendre pour rester à l’écart de ce mal, cliquez sur ce lien. Cette maladie ne peut se transmettre qu’à l’apparition des premiers symptômes. Parmi ces symptômes nous pouvons citer la fièvre, les maux de tête, l’asthénie, les démangeaisons, les lésions cutanées etc. En effet , lorsque vous remarquez l’un de ces symptômes chez une personne, elle peut déjà être considérée comme suspecte. L’idéal est de le conseiller à aller se fait dépister. Ne vous rapprochez plus d’elle et de ces linges. Évitez tout contact avec elle à travers les fluides corporels, les muqueuses etc . Cette personne peut également vous contaminer à travers les gouttes de salives . Pour cela, adoptez vos masques pour éviter tout problème. L’idéal serait de l’avoir sur vous chaque fois que vous êtes en déplacement.

Évitez le contact avec les animaux

Une autre porte de transmission de cette maladie virale est la promiscuité avec les animaux. Certains animaux constituent un réservoir de ce virus. Parmi ces animaux, il y a les animaux domestiques, les insectes etc. qui sont susceptibles de transmettre le virus à l’homme. Si vous possédez ces animaux chez vous, l’idéal serait de leur réserver un espace pour eux seuls pour qu’ils ne partagent pas les mêmes environnements que vous. Aussi, faites vous vacciner.